mercredi , 29 mai 2024
théière - stock.adobe.com
théière - stock.adobe.com

Énergies

Dernière modification le 9-10-2023 à 17:08:03

Qu’en est-il de la consommation d’énergie mondiale ?

Bien que les technologies deviennent plus efficientes, on ne diminue pas notre consommation. Bien au contraire. 

Ce tableau nous montre la consommation des diverses énergies dans le monde. On peut constater qu’aucune baisse de consommation n’apparaît (si ce n’est une baisse sensible pour le charbon en 2018). En effet, les énergies vertes ne remplacent pas les énergies fossiles, elles s’ajoutent à la pile énergétique. Rien d’étonnant à ce que les émissions de CO2 ne baissent pas, ni même ne se stabilisent.

La consommation directe d’énergie primaire ne tient pas compte des inefficacités de la production de combustibles fossiles.

Consultez : ourworldindata.org/grapher/

L’erreur fondamentale de la transition énergétique

Conférence Shifters Lausanne avec Vincent Mignerot

« La transition énergétique est-elle possible ? »

Cette conférence questionne la conceptualisation de la transition énergétique, au regard d’éventuelles imprécisions ou erreurs dans la catégorisation des éléments du réel. L’énergie provenant des hydrocarbures n’est pas équivalente à l’énergie provenant du vent, des rayons du Soleil ou des atomes d’uranium. Bien que toutes les énergies soient théoriquement convertibles les unes en les autres, l’hypothèse qui estime que le remplacement de tout type d’énergie par tout autre serait toujours possible pour l’humain est susceptible de s’avérer fausse. Une transition énergétique fondée sur la substitution des énergies pourrait alors ne pas être envisageable.

La transition énergétique est actée : les investisseurs et les sociétés exploitant les énergies fossiles seraient résolument engagés dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Les débats ne portent plus que sur l’orientation générale du modèle, sur la place du nucléaire ou des énergies renouvelables dans le futur mix.

Un regard attentif et documenté sur le sujet fait toutefois apparaître une autre réalité. Au lieu de les remplacer, les énergies dites « décarbonées » nous procurent de nouveaux moyens afin de continuer à exploiter toutes les formes d’énergie existantes. Ainsi, l’extraction des hydrocarbures est à la fois soutenue financièrement et techniquement par le développement des énergies vertes.

Cette « synergie énergétique » pourrait avoir un plus grand impact sur le réchauffement climatique que si aucune transition n’était tentée – transition dont aucune étude scientifique n’a, à ce jour, démontré la possibilité. Au-delà de cette dimension écologique, Vincent Mignerot interroge la propension de l’humanité à se raconter des histoires et à s’illusionner sur ses capacités à orienter le cours de son destin selon son intérêt véritable.

Réédition de L’Énergie du déni : Avons-nous vraiment l’avenir du climat entre nos mains ? (20 janvier 2023). Auteur : Vincent Mignerot.

Commentaire de Vincent Mignerot : J’ai pu préciser certains arguments présentés dans cette vidéo lors d’une autre intervention, dont voici un montage accompagné de visuels pédagogiques :

Taux de retour énergétique : J.M. Jancovici dans l’erreur ?

Le Réveilleur, série complète sur les énergies

L’énergie est indispensable au vivant et à nos sociétés industrielles. C’est un concept central en physique. Pourtant comprendre ce qu’est l’énergie, ce n’est pas facile… Surtout que la façon dont on utilise le mot couramment ne correspond pas à la réalité. En fait, on devrait plutôt parler d’exergie et on en parle dans la vidéo ! Cette vidéo permet aussi de voir ce que le corps humain utilise comme énergie. On voit aussi que cette quantité est faible par rapport à ce que nous utilisons dans nos sociétés. Le problème, c’est que cette quantité faramineuse d’énergie repose pour beaucoup sur des ressources non-renouvelables et provoque de graves impacts environnementaux. Du coup, l’énergie dans nos sociétés est un sujet extrêmement important. C’est un sujet technique mais aussi, et surtout, politique, social et économique.

La série complète : www.youtube.com