vendredi , 27 novembre 2020

Coraux

Dernière modification le 22-11-2020 à 16:34:01

Qu’est-ce ?

Les coraux sont des organismes marins qui vivent fixés à un support. Ils produisent un squelette de calcaire et vivent en symbiose avec des êtres unicellulaires photosynthétiques, les zooxanthelles. Les coraux forment des colonies appelées récifs coralliens, qui abritent une vaste diversité biologique.

Pourquoi est-ce important ?

Abritant des centaines de milliers d’espèces 1, les récifs coralliens constituent l’écosystème aquatique le plus diversifié. Ils contiennent 32% des espèces marines connues, alors qu’ils ne représentent que environ 0.1% de la surface du sol marin 2 ! La vie de centaines de millions de personnes dépend des récifs coralliens, à qui ils fournissent nourriture et travail, principalement par la pêche et le tourisme 3, mais aussi en protègeant les côtes de l’érosion et en dissipant l’énergie des vagues 4. Les services fournis par les récifs coralliens sont évalués à 375 milliards de dollars 5.

Plusieurs activités humaines mettent cet écosystème en danger. La pollution, la surpêche et les méthodes de pêche destructrices exercent un impact dévastateur 6. Les émissions de CO2 ont cependant un impact à plus large échelle. D’une part, les coraux utilisent le carbone d’origine organique présent dans l’eau pour fabriquer leur squelette de calcaire. L’acidification de l’eau par la dissolution du CO2 atmosphérique perturbe ce processus 7. D’autre part, les études s’accordent sur le fait que la menace la plus lourde qui pèse sur les coraux reste le réchauffement climatique, principal responsable du blanchissement du corail. En effet, sous le coup d’un choc thermique, les zooxanthelles symbiotiques qui fournissent leur énergie au corail en sont expulsées. La perte de ses symbiotes ou de leurs pigments photosynthétiques fait perdre sa couleur au corail qui devient alors pâle, voire blanc. Cette réaction cause souvent la mort du corail, le taux de mortalité dépendant de l’ampleur du choc thermique8.

Des épisodes de blanchissement ont lieu régulièrement, dont trois à échelle mondiale ces trois dernières décennies (en 1997–1998, 2010 et 2015–2016) 9. Ceux-ci ont été déclenchés par un réchauffement de seulement 1°C au-dessus des moyennes préindustrielles 10. Les scientifiques prévoient que ces épisodes massifs de blanchissement deviendront de plus en plus fréquents ; la Grande Barrière de corail, au large de l’Australie, a d’ailleurs subi 3 épisodes de blanchissement sans précédent en 2016, 2017 et 2019, le dernier étant le pire jamais observé 11. Pour sauver 10% des récifs coralliens encore vivants, il faudrait limiter le réchauffement climatique à 1,5°C 12.

Pour éviter une disparition totale de ces précieux écosystèmes, il n’est pas suffisant de légiférer sur la pollution et la pêche, tant qu’on n’agit pas sur les causes premières de ces phénomènes, à savoir la pauvreté et la demande du marché. Dans l’urgence, les efforts de conservation devront être focalisés en priorité sur les espèces qui jouent des rôles clés dans ces écosystèmes, tels que les habitats tridimensionnels fournis par les coraux, le contrôle des algues par les herbivores et la décomposition des coraux morts 6. Finalement, une réduction immédiate des émissions de CO2 afin de maintenir le réchauffement en-dessous de 1,5°C est absolument nécessaire pour éviter la disparition totale de ces milieux dont dépendent l’existence de millions d’espèces et d’êtres humains.

Complément web

Compléments vidéos

Compléments jeunes

Références et sources

  1. Fisher, R., O’Leary, R. A., Low-Choy, S., Mengersen, K., Knowlton, N., Brainard, R. E., & Caley, M. J. (2015). Species richness on coral reefs and the pursuit of convergent global estimates.Current Biology, 25(4), 500-505. []
  2. Spalding, M., Spalding, M. D., Ravilious, C., & Green, E. P. (2001).World atlas of coral reefs. Univ of California Press.[]
  3. Cinner, J. (2014). Coral reef livelihoods. Current Opinion in Environmental Sustainability, 7, 65-71. []
  4. Harris, D. L., Rovere, A., Casella, E., Power, H., Canavesio, R., Collin, A., …& Parravicini, V. (2018).Coral reef structural complexity provides important coastal protection from waves under rising sea levels. Science advances, 4(2), eaao4350. []
  5. Costanza, R., d’Arge, R., De Groot, R., Farber, S., Grasso, M., Hannon, B., …& Raskin, R. G. (1997). The value of the world’s ecosystem services and natural capital. nature, 387(6630), 253-260. []
  6. Hughes, T. P., Barnes, M. L., Bellwood, D. R., Cinner, J. E., Cumming, G. S., Jackson, J. B., … & Palumbi, S. R. (2017). Coral reefs in the Anthropocene. Nature, 546(7656), 82-90.[][]
  7. McCulloch, M. T., D’Olivo, J. P., Falter, J., Holcomb, M., & Trotter, J. A. (2017). Coral calcification in a changing world and the interactive dynamics of pH and DIC upregulation. Nature communications, 8(1), 1-8.[]
  8. Brown, B. E. (1997). Coral bleaching: causes and consequences. Coral reefs, 16(1), S129-S138.[]
  9. Heron, S. F., Maynard, J. A., Van Hooidonk, R., & Eakin, C. M. (2016).Warming trends and bleaching stress of the world’s coral reefs 1985–2012.Scientific reports, 6, 38402.[]
  10. Hughes, T. P., Kerry, J. T., Álvarez-Noriega, M., Álvarez-Romero, J. G., Anderson, K. D., Baird, A. H., … & Bridge, T. C. (2017). Global warming and recurrent mass bleaching of corals. Nature, 543(7645), 373-377.[]
  11. www.rts.ch/info/monde/11230042-le-plus-grave-episode-de-blanchissement-pour-la-grande-barriere-de-corail.html[]
  12. Frieler, K., Meinshausen, M., Golly, A., Mengel, M., Lebek, K., Donner, S. D., & Hoegh-Guldberg, O. (2013).Limiting global warming to 2°C is unlikely to save most coral reefs.Nature Climate Change, 3(2), 165-170.[]
Vous souhaitez participer ou discuter d'une référence?
Contactez-nous.