samedi , 26 septembre 2020

Boucles de rétroaction

Dernière modification le 5-9-2020 à 21:26:48

Qu’est-ce ?

La rétroaction est une réaction suite à une perturbation. Concrètement, le processus de boucle de rétroaction est une réaction à un stimuli. Tant que la perturbation est présente, le cycle perpétuera. La boucle de rétroaction peut-être soit positive, soit négative. La première provoque une amplification du déséquilibre tandis que la seconde tend vers une atténuation.

Pourquoi est-ce important ?

Différents phénomènes physiques influençant directement le changement climatique suivent les processus de rétroactions. Quelques exemples parmi d’autres sont listés ci-dessous :

  • Absorption du C02 par les océans : Voir l’image du titre.
  • La diminution de l’effet albédo de la surface de la Terre :  La glace ayant un albédo élevé reflète une grande partie de l’énergie reçue du soleil . Lorsque la glace fond, l’albédo diminue ce qui provoque une plus grande absorption d’énergie augmentant le réchauffement climatique. Ce réchauffement fait fondre la glace plus rapidement et ainsi de suite…
  • Le dégel du permafrost : En fondant, le permafrost libère une quantité considérable de gaz à effet de serre. Ce phénomène réchauffe la planète qui entraîne le dégel du permafrost, libérant des gaz à effet de serre et ainsi de suite…
  • Les nuages sont connus pour avoir un grand impact sur le climat. Ils sont classés suivant différentes propriétés. Suivant le type de nuage étudié, les boucles de rétroaction peuvent être positives ou négatives1.
    • Rétroactions positives des nuages de haute altitude : Il est possible qu’avec l’augmentation de température, les nuages de haute altitude prennent encore de la hauteur afin de conserver leur température initiale. De ce fait, ces nuages réduiront leurs capacités à refroidir la planète ce qui risque d’accroitre le réchauffement climatique et ainsi de suite…
    • Rétroactions négatives des nuages basse altitude : L’augmentation de la température favorise la formation de nuage. La création de nuages bas, possédant un fort albédo limite le réchauffement local ce qui fait descendre la température. L’effet initial du réchauffement est donc atténué. C’est pourquoi il est question d’une boucle de rétroaction négative.
    • Plus en détail : fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9troaction_climatique

Questions actuelles, débats, controverses, et en Suisse ?

L’impact de ces processus sur le climat est encore difficilement prévisible. Le doute concernant le rôle des boucles de rétroaction dans le changement climatique est considéré comme faible dans le rapport de synthèse du GIEC de 20142.

Compléments web

Compléments vidéos

  • Positive feedback loops and global warming (utiliser la traduction FR automatique) : youtu.be/ZDOIzDPuojc

Compléments jeunes

  • L’effet boule de neige du réchauffement climatique : les boucles de rétroaction : youtu.be/omRbSMKnFNg

Références et sources

  1. www.pourlascience.fr/sd/climatologie/les-nuages-amplificateurs-du-rechauffement-10070.php []
  2. D’après les modèles de système Terre, on peut affirmer, avec un degré de confiance élevé, que les rétroactions entre le changement climatique et le cycle du carbone vont amplifier le réchauffement de la planète. Le changement climatique atténuera partiellement l’accroissement des puits de carbone des terres émergées et de l’océan dû à l’augmentation du CO2 atmosphérique. Une plus grande partie des émissions anthropiques de CO2 seront donc stockées dans l’atmosphère, ce qui va renforcer le réchauffement {GT I RID E.7, 6.4.2, 6.4.3} Source : Synthèse du rapport du GIEC 2014 www.ipcc.ch/site/assets/uploads/2018/05/ar4-wg1-spm-fr. []
Vous souhaitez participer ou discuter d'une référence?
Contactez-nous.