samedi , 14 décembre 2019
Accueil / Solutions / La Suisse en état d’urgence

La Suisse en état d’urgence

Dernière mise à jour le

Une première mesure
dans un état d’urgence en Suisse

Cette proposition est une ébauche. Cela va de soi qu’elle doit être adaptée et améliorée. Il y a certainement des points qui ont été omis. Dans cet article, on parle de la population suisse sans se limiter au peuple suisse (20.06.2019).

La mesure

  • La Confédération suisse déclare officiellement l’état d’urgence climatique avec l’article 165.
  • Dans le cadre de cet état d’urgence, elle communique à toute la population une information détaillée concernant le plan “Environnement Suisse 2019 / 2020”:
  • Elle rédige une variante de la brochure “Environnement Suisse 2018“, adaptée au grand public (sans en dénaturer le contenu).
  • Elle décrète l’obligation, pour chaque habitant ayant terminé sa scolarité obligatoire, de prendre connaissance du contenu de la nouvelle brochure pour s’inscrire à un ‘test de compréhension’ avant la date butoir annoncée.
  • Toute personne échouant au ‘test de compréhension’ doit s’inscrire, dans un délai de 10 jours, à une session de mise à niveau qui se termine immédiatement par un nouvel essai (cette mesure est répétée si nécessaire).
  • Parallèlement, l’état fait rédiger un condensé vulgarisé de la brochure “Environnement Suisse 2018” à l’attention des élèves de l’école obligatoire. Ces derniers passent également un ‘test de compréhension’, adapté à leur âge, dans le cadre de leur cursus scolaire.
  • Parallèlement, une version adaptée de la brochure est rédigée (prioritairement en français, anglais, espagnol, portugais) à l’intention des personnes immigrées afin que ces dernières puissent prendre connaissance de la démarche engagée. Des personnes volontaires, de chaque nationalité, sont accompagnées pour traduire et informer leur communauté. Un test adapté doit être envisagé.
  • Tous les parlementaires doivent étudier la brochure originale et suivre un cour complémentaire donné par des spécialistes indépendants (professeurs et scientifiques). Il passe un test plus exigeant que la population.

Simple à appliquer

En sachant que la majorité de la population suisse est capable de lire et de comprendre les bases des documents rédigés, il est facile pour notre gouvernement, dans un état d’urgence, d’imposer ce processus qui est à la portée de tous. Il est peu contraignant et n’impacte aucun secteur économique.

Un ‘test de compréhension’ accessible

Le test de compréhension est adapté au niveau du citoyen lambda.

Il se présente sous la même forme qu’un examen de conduite, avec des questions aléatoires qui obligent le participant à prendre connaissance de l’entier du contenu de la brochure.

Il permet de s’assurer que chaque personne à bien acquit les connaissances de base concernant les causes et les conséquences du réchauffement climatique, de la perte de la biodiversité, du gaspillage et de la pollution. Il assure également la bonne compréhension des mesures nécessaires à prendre face à l’état d’urgence que nous impose la situation actuelle.

L’objectif

Une population bien informée devient consciente de la situation réelle. Elle peut comprendre les contraintes imposées par un état d’urgence et la nécessité d’agir sans délai. Elle peut s’impliquer, selon les compétences individuelles, en épaulant le gouvernement dans l’élaboration de plans efficaces.

Le résultat

Le gouvernement n’est pas dans une position de “dictature verte”, il bénéficie de l’appui de sa population.

Avec une population informée sur la situation d’urgence et consciente des enjeux, le gouvernement peut passer à une étape plus contraignante qui permet de lutter efficacement contre le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité (pour la protection de l’environnement).

environnement suisse 2018 admin ch