jeudi , 16 septembre 2021

AMOC ?

Dernière modification le 30-7-2021 à 13:38:36

Circulation méridienne de retournement Atlantique (AMOC)

La circulation thermohaline est la circulation océanique engendrée par les différences de densité (masse volumique) de l’eau de mer. Ces différences de densité proviennent des écarts de température et de salinité des masses d’eau, d’où le terme de thermo — pour température — et halin — pour salinité.

Lire la suite

Ce courant océanique majeur est au bord du basculement

Selon l’étude publiée le 25 février 2021 dans Nature.

La circulation méridienne de retournement de l’Atlantique (AMOC) – l’un des principaux systèmes de circulation océanique de la Terre – redistribue la chaleur sur notre planète et a un impact majeur sur le climat. Ici, nous comparons une variété de données indirectes publiées pour reconstruire l’évolution de l’AMOC depuis environ l’an 400. Une image assez cohérente de l’AMOC émerge : après une longue période relativement stable, il y a eu un affaiblissement initial à partir du dix-neuvième siècle, suivi d’un deuxième déclin plus rapide au milieu du vingtième siècle, conduisant à l’état le plus faible de l’AMOC au cours des dernières décennies.

Article National Geographic

« La circulation méridienne de renversement de l’Atlantique (AMOC), n’a jamais été aussi faible que ces dernières décennies ». C’est la conclusion d’une récente étude menée par des scientifiques irlandais, britanniques et allemands. Les chercheurs ont présenté dans la revue Nature Geoscience des données tirées principalement d’archives naturelles comme les sédiments océaniques et les carottes de glace pour reconstituer l’historique des flux de l’AMOC. Bilan : la circulation de ce courant océanique majeur s’est considérablement affaiblie au cours des dernières décennies sous l’effet du réchauffement climatique anthropique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *